Janvier

Janvier 2020 et la photo du jour

1er janvier
Bus pour Mawlamyine

Bus confortable, route confortable. RAS
On à la tête un peu lourde après cette soirée spectacle un peu inhabituelle, couchés vers 1h et départ à 6h pour la gare des bus de Yangoon.
Alain et Marie repartent en France aujourd'hui et nous continuons vers la frontière thaïlandaise pour la suite de ce périple.

Un vélo vapeur
Velo vapeur


2 janvier
La Sacrada Familia à Mawlamyine.

Des mégalos y en a beaucoup qui ont créé des projets déments et sur la durée de l'histoire. On en connait un en Catalogne.
Ici c'est un, des bouddhas géants dans la nature. Celui-ci mesure 220m de long et fait face à son jumeau encore au stade de la carcasse. Les dons sont les bienvenus pour continuer la construction de cette folie maniaco religieuse d'un moine arhitecte batisseur aujourd'hui décédé.
A l'intérieur, une incroyable sucession de statues, scènes vivantes de la vie du, de la boudddha, des divers rois, des nats, du peuple, des activités diverses. Scènes baroques au possible que l'on parcourt longuement pieds nus à travers les 4 étages de ce ventre du bouddha. où il se passe beaucoup de choses.
Pour voir la vérité dans le ventre du bouddha c'est ici.

LE bouddha
Bouddha couche grand


3 janvier
En bateau pour Pah An

On aime bien les petits bateaux sur l'eau et ce matin quelques heures de pirogue à moteur pour arriver en début d'après-midi à Pah-An. Ce ne sera pour  nous qu'une étape vers le nord de la Thaïlande et une belle découverte que cette grotte de Kaw Gone.
Pour les moines photographes à la grotte c'est ici.
Et pour la chemise jaune c'est ici.


Transparence solaire sur la pagode
Transparence grand


4 janvier
Repos à Pah-An

Cette petite ville ne nous retiens guère, trop fouillis, trop sale, attractions touristiques qui semblent très surfaites du moins pour nous après un mois de Birmanie et de pagodes... On visite une grotte bouddiste vraiment intéressante par ses ex votos et sculptures sur le rocher datant du 13ème ou du 7ème siècle pour certaines.
J'y découvre une vraie oeuvre d'art, c'est ici.
Pour des étalages des restaurants de nuit c'est ici.
Et pour la cuisine c'est ici.


Nos voisines de table au marché de nuit de Mawlamyine
Voisines de table grand


5 janvier
Minibus pour Maiwadi ville frontière et la Thaïlande

On a dépassé la durée du visa de 4 jours... Non, on ne finira pas en prison en Birmanie, il suffit de payer à la frontière où un fonctionnaire zélé nous fait un sketche digne des plus grands comiques birmans... pour finalement nous taper quelques euros de plus que prévu... On quitte la Birmanie sur cette note burlesque dans ce bureau où se cotoient caméra moderne de biométrie et vieux cahiers tachés du dit fonctionnaire qui se tape le front toutes les 2 minutes et va fumer sa cigarette, le temps de calculer combien de jours nous avons pu voler à l'état birman... C'est là tout ce pays attachant, agréable, tout sourire, que nous avons beaucoup aimé sur le plan du voyage.
C'est la cohue à la frontière, à Mae Sot, une belle cohue, beaucoup de monde dans les deux sens très, peu d'européens comme nous qui se risquent à passer ici... Beaucoup de travailleurs birmans vont en Thaïlande et vice versa semble-t-il. Bon, on n'a pas tout compris, fatigue d'une journée de minibus longue, cahotante et chaude. Après avoir posé nos dix doigts et nos visages sur le lecteur biométrique devant le sourire appuyé d'une fonctionnaire thaï, un taxi moto nous amène à la gare des bus locale. et on rejoint ensuite Tak avec un autre minibus, thaï celui-là, par une belle autoroute à 4 voies qui traverse la montagne à toute vitesse...

Heureusement le soir à Tak, La Maison Blanche nous accueille avec ces belles chambres à balcons et sa piscine. Sans l'autre là, qui met le monde à feu et à sang.

Une fleur de Kiats
Fleur de kiats grand


6 janvier
Tak - Chang Raï

Pas envie de ville et après un bus pour Chiang Mai, nous enchaînons en taxi pour Chiang Rai. Belles infrastructures routières, autoroute 4 ou 6 voies. Une ville touristique à la porte du fameux "Triangle d'or du pavot" culture interdite aujourd'hui en Thaïlande, pratiquée en Birmanie et au Laos tout proches, remplacée par le thé, l'artisanat et le tourisme.
En savoir plus sur le tourisme en Thaïlande c'est ici.

Le monstre de la grotte Kaw Gone
Monstre de la grotte 2 grand


7 janvier
Chang Rai

Cette ville du Nord de la Thaïlande, proche du Laos, rendez-vous de voyageurs curieux de ce triangle du pavot qui n'existe plus, de résidents exploitants touristiques, de touristes sexuels pédophiles qui se croient en toute impunité, n'est pas des plus brillante. Son centre touristique est même franchement hideux. Une ou deux rues à bistrots, restaurants, hôtels, guesthouses bon marché, agences touristiques, de location de motos,de tours à la journée dans les champs de thé, boutiques à massage, à thé, à chats, a filles, à souvenirs aux façades hideuses, couvertes de panneaux publicitaires géants. Aucune autre mise en valeur de ces lieux sinon marchande.
Heureusement la visite au "White temple", un  des monuments les plus courrus de Thaïlande relève le niveau par sa complexité immaculée pleine de créativité du plus pur style asiatique "contemporain vais-je dire.
Beaucoup de monde pour visiter ce lieu, beaucoup de tourisme d' Asie, de Chine par bus entiers en overdose de selfies ou de pauses devant les monuments, statues et autres monstres blancs ou dorés.
Pour les photos du White temple et ses couleurs c'est ici.
Mains tendues devant
le White Temple
Mains grand


Suivante --->