Domenica, la presse en parle

Capture couverture oeuf sans texte

Version écran 1.99€
Disponible ici


Version papier  10€
(+ 5€ de frais d'envois)
A commander ici


 

 

 

Comment mieux présenter Domenica, sinon par les articles de presse publiés en avant première sur des journaux d’univers différents.

Façon Historia :

La terre était bleue comme une pomme. Un jour l'astéroïde tombe sur Chicxulub et c'est nuit immédiate sur le monde.
Silence, années de plomb fondu.
Mais durant 66 666 000 ans la vie renait sur les îles de la mer des Karibes qui se peuplent lentement.
D'abord les Arawak, les Taïnos et les Karibes.
Un récit étonnant est parvenu jusqu'à nous grâce à ce marin espagnol, anonyme de Séville.
Le PFH Celsius consigne cette histoire dans le CHADOK de l’année 45068.

A lire dans « Domenica, croisière aux Indes occidentales »


Façon Nouvel Observateur :

En voyage aux Caraïbes, le Professeur Celsius lit un livre qu’il a en réalité écrit lui-même et il fait part de ses impressions de lecture à son ami.
Domenica, dans la mer des Caraïbes, est balayée régulièrement par des ouragans violents et dévastateurs.
« Sur une Terre encore plate, deux caciques amérindiens se piquent d’y réaliser un « Chemin » de 9 Kwa’Stations qui  seront englouties dans l’inframonde par l’ouragan de 666 » 

Un récit intemporel, raconté à un père Dominicain par un marin espagnol inconnu.
Un pape romain, un dieu maya, un chef arabe, une aventurière arawak, un navigateur génois, une Ordalie chrétienne et ses copines complètent les personnages de ce récit à travers croisades, génocides, ouragans qui nous mènent des Caraïbes en Occitanie.
Documenté et actuel, écrit au rythme des ouragans incessants, ce récit animiste fait appel aux « dieux » tant invoqués dans le monde d’aujourd’hui.

Nos Dieux sont-ils tombés sur la tête ? Faut-il en changer ? Vont-ils changer le monde ?
Jusqu’à la fin du livre le lecteur n’est sûr de rien, après non plus d’ailleurs.


 

Façon Voici :

Cette semaine sur «Intemporaris » une recette inédite :
Comment faire des enfants aux vierges tout en les laissant vierges !

Dans « Domenica, croisière aux Indes occidentales ».
Voici enfin dévoilés dans ce roman, les dessous cachés du Couvent Santa Catalina d’ Arequipa (Pérou), la réalité des anniversaires de los  « Quince », 15 ans, en Amérique Latine, les secrets du fromage de Roquefort, une recette pour - comme les frères pécheurs en Domenica - faire des enfants aux vierges tout en les laissant vierges.
Ce livre révèle aussi comment PISCOSUD, la célèbre entreprise d’import/export a pu se développer mondialement en quelques années seulement.
A poser sur la table basse de votre salle d'attente.


Façon Le Monde :

« Domenica » est un essai qui veut participer à sa manière à déconstruire le «grand récit» européen de l'histoire du monde...» inspiré dans la lignée d’historiens actuels tels Boucheron et les 120 auteurs de « l’Histoire mondiale de la France[2] »,  très controversés bien entendu par les tenants de l’histoire officielle royale et romaine. (Voir l’article de Dominique Perrin : Le Monde du 09.06.2017)
L’auteur, sans prétendre aucunement à la vérité historique ou scientifique, la déformant, la contournant même dans des situations très inventives et des personnages hauts en couleurs, nous propose ici un essai imaginaire, basé sur des faits réels ou inventés qui se mélangent dans un espace temps improbable.
Quelle est la vérité des sources de notre histoire et le rôle joué par celles ou ceux qui l’ont transcrite, souvent oralement, toujours avec leurs représentations personnelles, toujours avec les intérêts de leur classe ou de leur caste ?
Attention, il ne s’agit pas là d’étayer une quelconque théorie fantaisiste du complot, le lecteur est vite averti de la fiction de cette histoire.
Nous ne sommes sur de rien aujourd’hui ni dans notre histoire personnelle, ni dans notre histoire collective.
Mais les aventures de nos deux caciques et de leurs rencontres ne sont-elles pas quelque part bien réelles ?
Un ouvrage digne de votre bibliothèque.


Façon La Croix:
Un roman « historique » ainsi que le définit son auteur qui n’a jamais atteint encore le paradis des écrivains et pour cause.
Ce tissus d’absurdités devrait amener cet auteur chez un psychiatre comme le recommanderait surement notre bien aimé sa Sainteté François.
Débiter autant de sornettes sur le Pape Jules III, le couvent Santa Catalina d’ Arequipa, Ordalie la mignonne, notre église de Mille Dieux et la sainte croisade des Albigeois, cela ne s’invente pas !
Vouloir changer de dieu ! Saint Dominique, priez pour nous pauvres pécheurs.
A la poubelle !



Façon Costa Croisières :

Unique !
Visitez les 9 Kwa’Stations des Caraïbes millénaires !
Profitez d’un séjour de rêve en compagnie d’Ordalie la Mignonne et de Quetzalcóatl, le serpent à plume des Mayas.
L’île de Domenica vous enchantera avec ses spots de plongées sous-marine ou en Norskellingtant avec le Duke.
Jouez et gagnez de nombreux prix durant les traversées : le célèbre Jeu de Pelote qui a porté Costa Croisière N°1 mondial au Box office des divertissements à bord, l’élection de Miss Domenica désignée parmi les passagers, le film spectaculaire sur les secrets du  Couvent d’ Arequipa, la fin glorieuse du Grand Cacique.
Tant d’autres surprises vous attendent pour la croisière de vos rêves.
Départs toutes les deux semaines depuis Roseau, Transfert Paris/Roseau en sus.
En savoir plus, tarifs, réservations.

Allo Ciné, façon saga Pirate des Caraïbes :

Le retour du Capitaine Fleury sur l’ île de Domenica avec Aboubakary II et ses esclaves toucouleurs. Un défi est lancé au Grand Cacique à propos du Jeu de Pelote. Qui va sortir vainqueur de ce bras de fer ?
C’est compter sans l’arrivée en Katarie de la belle aventurière Momand’Loup devenue Miss Domenica après l’épreuve des 15 ans.
On nous promet une belle joute amoureuse !
Sortie fin septembre.


Façon Charlie Hebdo :
Domenica (sortie fin septembre)
On a bien aimé les caouinages qui rythment cette histoire et la Sœur-qui-rigole, particulièrement à la fin de la Kwa’Station 4
(Sœur-qui-rigole : une blonde à la longue chevelure vêtue d'une robe de soie noire moirée qui lui couvre aussi le visage, signée par Katarie, grand couturier à la mode.
Elle chante à l'entrée du parking de l’inframonde.)

Pour votre table de chevet!
 

Façon Médiapart :

Fake news ou révélation ?
A la suite d’un appel créateur, 8 Kwa’Stations tant attendues en Katarie sont englouties dans la fosse des Bermudes.
Des artistes concurrents témoignent  dans un ouvrage à paraître fin septembre, « Domenica, croisière aux Indes occidentales », qui révèle également bien d’autres secrets de l’histoire de cette partie du monde.
Article réservé à nos abonnés.


[1] « Façon » du Larousse : S'emploie suivi d'un nom sans article comme apposition pour indiquer une imitation. 

[2] Histoire mondiale de la France, sous la direction de Patrick Boucheron, Seuil, 2017.


 

Vous êtes le 1089ème visiteur